Notre projet

Notre projet « On prend le temps DeM » est de faire un périple à vélo en famille au départ de Calgary au sud du Canada pour rejoindre Santiago du Chili en traversant 15 pays sur environ 20 000 km.

Nos activités sportives manquent de régularité: un peu d’escalade et de randonnées aux beaux jours, mais peu de vélo depuis que nous savons en faire sans roulettes! Mais comme dit le proverbe « c’est comme nager, ça ne s’oublie pas…

Résultat de recherche d'images pour "illustration bitte d'amarrage"

On a tout de même décidé de tout quitter et de se lancer dans cette aventure ! C’est la décision qui est le plus difficile, disent les voyageurs chevronnés ! On verra vite s’ils ont raison…. Les billets d’avion sont pris, nous partons le 16 juillet 2019.


Le choix du vélo

On aime l’idée de voyager au rythme lent du vélo.
Vu le poids de nos vélos et du matériel à faire suivre pour nous 4, au niveau lenteur, nous devrions être servis !!! Et « On prend le temps » à 10 km/h, cela nous paraît assez cohérent !
Nous avons prévu 30 km / jour en moyenne en se basant sur l’expérience d’autres familles parties avant nous ; elles sont nombreuses et nous trouvons dans les nombreux blogs de ces familles plein d’informations fort utiles. Le choix des vélos tandem Pino est largement éprouvé et semble le meilleur compromis vu l’âge d’Emma et Raphaël.

Le vélo, c’est aussi un moyen de faciliter les rencontres, de laisser une place importante à l’imprévu, et un moyen économique de voyager.

Enfin l’idée de vivre en plein air, pour nous passionnés de montagne et de grands espaces, ça nous plait !


Et l’école ?

Laëtitia est professeur des écoles, ça va aider ! Et puis ce sera tous les jours des découvertes sur la faune, la flore, les populations rencontrées, et cours de géographie en continu.

L’itinéraire

Le continent américain s’est vite démarqué dans les possibilités d’itinéraire. Nous avons déjà eu la chance d’y aller, chacun de notre côté d’abord, Costa Rica pour Laetitia, Etats-Unis et Equateur pour Sylvain, ensuite ensemble au Pérou en 2010 pour quelques sommets dans la Cordillère blanche, certainement le meilleur voyage jusqu’alors.

Nous gardons d’excellents souvenirs de ces pays, les gens ont toujours été accueillants, les paysages sont grandioses, on s’est toujours senti bien… alors on a naturellement envie de revivre ça avec Emma et Raphaël.

Pérou 2010 – Cordillère Blanche

Autre avantage de ce continent : pour les échanges, les rencontres, l’anglais et l’espagnol sont les 2 seules langues à pratiquer pour les 15 pays prévus, sacré avantage !

Concernant les saisons et la météo, le départ en juillet devrait nous permettre d’éviter les températures extrêmes et la saison des pluies en Amérique Centrale. Enfin ça, ce n’est pas une science exacte…

En théorie l’itinéraire devrait ressembler à ça :


Mais qu’est-ce qui vous prend ? Qu’est-ce que vous cherchez ?

Pour nous, la quarantaine appelle pas mal de questionnements sur le sens que nous donnons à notre vie, sur les priorités, sur l’essentiel…

Au début de notre vie d’adulte et professionnelle, nous avions des choses à nous prouver, un besoin de rendre fier nos proches, un besoin de reconnaissance de nos compétences professionnelles, des envies matérielles aussi.

Puis ensuite l’envie de fonder une belle famille.

Nous avons le sentiment d’avoir réussi tout ça, et tout va plutôt bien.

Nous gagnons convenablement notre vie, nous sommes confortablement installés dans une belle maison, et pourtant…. on a l’impression d’oublier de vivre au présent.

On sait bien que c’est le lot de tout le monde.

Pourtant, nous pensons pouvoir être tout aussi heureux et épanouis dans une vie plus simple.

Ayant confiance en nous et en l’avenir, nous avons décidé de quitter nos jobs, vendre nos biens et repartir à zéro pour essayer de vivre autrement.

Rien n’est irréversible, nous aurons toujours des solutions si on se rend compte que cette vie qu’on idéalise n’est finalement pas si différente…

Mais avant nous allons ouvrir une parenthèse dans notre vie et « prendre le temps » ensemble avec nos enfants.

Nous sommes à quelques mois de partir, on est loin d’être prêts, mais on se sent déjà libres !

Notre projet « On prend le temps De’M » sera pour nous une rupture totale avec notre vie actuelle, un saut dans le vide. C’est super ! Quelle chance nous avons !

Au delà de nos questionnements d’adultes, ce projet est aussi une volonté d’ouvrir les yeux de nos enfants sur le monde ! Ils vont se construire au travers de ce voyage, eux aussi seront différents au retour !


Le cœur de notre aventure sera aussi et sûrement de vivre tous les quatre 24h/24h 7j/7j… Quoi qu’il se passe, nous sommes convaincus que les souvenirs construits en famille seront inoubliables et que cette expérience va marquer nos vies.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :