USA / Montana (1/2)

Déjà un mois que nous traversons le Montana, un état sauvage, immense, magnifique… Le dépaysement recherché est bien au rendez-vous !

Après seulement 10 jours de vélos sur les routes du Canada, nous sommes entrés aux USA par une petite ville frontière nommée Roosville. C’était le 28 juillet 2019 et depuis nous découvrons chaque jour un peu plus cet état du Montana.

La superficie de l’état du Montana est équivalente à 3/4 de la France métropolitaine, mais ne compte qu’un million d’habitant. La densité en habitant est 8 fois inférieure à celle de la Lozère….
Autant dire que l’endroit est sauvage, et nous avons pédalé bien souvent en pleine nature dans des zones totalement inhabitées…

Nous aimons beaucoup cette région et nous nous sentons très bien ici ! Nous avons jusqu’alors très beau temps et l’aventure a débuté comme on pouvait le rêver !

D’abord on est vite frappé par la taille de cet état, dieu que c’est grand ! Ici tout est loin, les villages de 10 maisons sont espacés de plusieurs dizaines de km parfois. Nous allons probablement retrouver cela dans plusieurs états des USA vu l’itinéraire prévu mais c’est quand même ce qui nous marque en ce début de périple.

Ce n’est pas pour nous déplaire, nous aimons la nature, les montagnes, l’isolement nous convient et nous sommes contents qu’Emma et Raphael puissent découvrir une nature préservée.

Nous avons choisi de suivre un itinéraire de vélo pour VTT nommé Great Divide Mountain Bike Road (GDMBR). Nous sommes à 95% du temps sur les chemins non goudronnés et passons de vallée en vallée par des cols, ce qui amplifie sans doute ce sentiment d’immensité.

Les petites villes traversées sont l’occasion de se ravitailler, et nous trouvons généralement de quoi recharger les sacoches tous les 2 jours. Les nombreux lacs et les rivières sont autant là pour remplir les gourdes que pour laver les habits et la famille…
Nous avons aussi traversé quelques villes principales comme Helena, la capitale de l’état, dont la population est seulement de 30 000 hab.

Parfois nous trouvons un hameau perdu au milieu des bois, au fond d’une vallée, et on imagine le courage qu’avaient les pionniers il y a quelques décennies seulement pour s’implanter dans cette nature sauvage, sur les terres indiennes, armés de quelques outils, chevaux et calèches…

Avec nos cartes détaillées et GPS notre « aventure » est bien peu de chose…

La moitié nord de notre itinéraire au Montana était dense en forêts et nous avons bien pris conscience qu’ici l’espace appartient aux animaux… une joie pour nous tous de voir chevreuils, écureuils, moutons des montagnes, coyotes, et un putois (!)
Ours bruns et Grizzly sont aussi chez eux ici. Les enfants en ont rencontré un et ont eu la chance de lui faire un gros câlin !

Avec cette immensité et aussi peu d’habitant, le corollaire c’est qu’il y a très peu de routes, en comparaison à nos standards européens. Il n’y a pas de réseau secondaire goudronné, voir pas du tout de réseau secondaire ! C’était un peu déroutant les premiers jours…
Ici le choix se résume à l’autoroute ou chemin de terre ! Nous choisissons la seconde option autant que possible, même si nous avons été contraints certaines fois de prendre quelques « highways ».

Ensuite, nous avons le sentiment de faire un petit voyage dans le temps pour se retrouver dans la campagne française des années 60 ou 70 (?), enfin on n’est pas sûr… car on est tellement jeunes qu’on n’a pas connu ces époques !

Une accumulation de petits détails :

  • La pratique de la religion chrétienne
    Les gens sont très pieux. Partout, même dans les tous petits villages, voire hameaux, les messes sont régulières.
    Nombreuses sont les personnes rencontrées qui après une discussion nous promettent de prier pour nous !!! Ou nous lance un « dieu vous garde ! ».
    Dans l’hôtel que nous avons pris à Helena, on trouvera la « Holy Bible » sur la table de nuit….
    Il y a 2 jours un automobiliste ouvre sa fenêtre pour discuter et nous lance : « n’oubliez pas de lire la bible »…
  • Pas de casque à moto, pas de ceinture en voiture, là encore on s’en remet à dieu !
  • Pas de tri des déchets… le verre avec le reste !
  • Dans les commerces hors des quelques grandes villes, les prix sont indiqués au crayon sur les emballages, pas de code barre. Certaines fois, pas de prix indiqué du tout… et sacs plastiques à volonté !!!!
  • Une agriculture assez primaire. Les petites bottes de foin sont encore très présentes, le matériel est loin d’être celui des clichés américains.
  • Dans un camping, s’il y a eau potable et douche, c’est le luxe ! Le standard c’est plutôt toilettes sèches et c’est tout !
  • On trouve des balles de révolver et cartouches de fusil en vente dans les stations services !
  • Des vies simples, peu d’agitation. Beaucoup de pêche, de chasse, une vie au rythme du soleil et des saisons.

La surconsommation n’est pas encore arrivée dans le Montana !

Enfin nous avons envie de souligner la générosité, la gentillesse, la solidarité de ses habitants.
Tout comme durant notre court passage au Canada, les personnes rencontrées sont inspirantes…

Sans doute l’isolement des villages, les conditions hivernales rudes, la nature à l’état sauvage et les animaux sauvages très présents amènent les gens à une grande solidarité.

Pour nous, voyageurs en quête de découverte, tout cela est magnifique, mais on comprend vite que vivre dans le Montana est rude. D’ailleurs nous n’avons pas croisé beaucoup de personnes de notre génération ou plus jeunes…

Barry, rencontré à Condon vit depuis 5 ans dans sa caravane comme beaucoup. Il nous explique devoir faire environ 180 km pour trouver les produits qu’il n’a pas dans la superette du village… (Barry fait d’ailleurs partie des gens qui vont prier pour nous ! Et il nous a laissé son adresse afin de lui envoyer un courrier une fois rentrés en France pour qu’il sache que l’on va bien.)

Tous ces sourires, cette gentillesse, cette générosité nous fait énormément de bien, et après seulement un mois de voyage, nous sommes déjà un peu déroutés….

Depuis quelques semaines, nous partageons aussi de très bons moments avec nos amis Steven (from Alaska) et Kevin (from Colorado) retrouvés après 3 semaines de chemins différents. Ils empruntent aussi la GDMBR, et c’est un plaisir de les retrouver presque chaque soir !

Pour conclure, on a un vrai coup de cœur pour le visage que le Montana nous a dévoilé : paysages et nature somptueux, habitants attachants et généreux, touristes absents, soleil … Marc, tu as raison de rêver de venir visiter le Montana et on te souhaite que ton rêve soit un jour exhaussé !!!

6 commentaires sur “USA / Montana (1/2)

Ajouter un commentaire

  1. Hello,
    Petit déjeuner sympa avec votre lecture et vos photos. Tu comprends pourquoi Robert Redford habite dans le Montana! Il ne risque pas d’être dérangé par ses fans!!
    Superbes photos et vous avez le sourire, c’est chouette.
    À vous lire, on imagine bien la vie de nos campagnes il y a quelques années. Reste à trouver le juste équilibre entre les évolutions technologiques comme la tablette sur laquelle je vous écris et l’ancien a doit être compatible de façon raisonnable et raisonnée.
    Bonnes routes à nouveau et au plaisir de vous lire.
    Yannick

    J'aime

  2. Que de beaux paysages et toutes vos explications me donne envie de découvrir cette région d’un autre temps ! vos commentaires et photos m’émeuvent et me donnent la chair de poule , quelle fabuleuse expérience . Prenez soin de vous et de vos superbes petits aventuriers , je vous embrasse fort.
    Tata Annick

    J'aime

  3. on prend le temps De M
    mais aussi de photographier,d’expliquer,de partager.
    ça aide à vous imaginer là-bas!!!
    Merci,l’Alain qui vous et train !!!!!!tutuuuuut.

    J'aime

  4. Coucou les pédaleurs-découvreurs. Chronique sur le Montana très intéressante. Loin des idées reçues. Nous ne savons rien des autres pays qui nous sont bien souvent présentés de manière caricaturales. Les USA en font partie. Ici, l’actualité se concentre sur un seul et unique américain : Trump. C’est l’arbre qui nous cache la forêt. Vous nous montrez tous les arbres, végétaux et animaux, et les humains, ces bestiaux très spéciaux, c’est enrichissant. Bonne continuation. Prenez soin de vous. Les Dieux sont avec vous.

    J'aime

  5. Ce Montana fait rêver car j’aime aussi les grands espaces … surpopulation, surconsommation, ne sont pas pour moi; c’est pourquoi je suis venue en Creuse (département en bas du classement, juste avant la lozère pour la densité de population)
    Je suis plusieurs familles autour du monde … mais en camping car ! vous êtes bien courageux pour voyager à vélo avec enfants et matériel ! vous devez être bien organisés et bien rodés maintenant !
    Vos enfants vont s’ouvrir au monde, chaque jour davantage !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :