Panama – La réflexion – J126 à J128

J126 – Mercredi 12 mai – Santa Clara à Coloncito Camping Hôtel 34 km

Ce matin même Raphaël a du mal à se lever! Bon, je suis quand même la dernière…. mais c’est pour rouler et ranger tous les matelas! Je me dévoue! 7h réveillée donc et presque prête pour le petit-déjeuner sur le tarp sur l’herbe parmi les fourmis! Quelques maladresses (verre de jus d’ananas ou d’eau renversé) ce matin des loulous qui ne paraissent pas bien réveillés! Nettoyage donc du tarp pendant que Sylvain fait la révision des plaquettes de freins. Et malgré ce temps-là pris, nous partons à 8h20!!!🥳
Carretera Panaméricaine nous re-re-re-re…..revoilà ! Et elle commence dès le début par nous couper les jambes. Ce que l’on n’aime pas: côte/descente/côte etc…. Ce jeu de yoyo coupe notre rythme. C’est usant pour les jambes et le moral car nous n’avançons pas autant que nous l’espérions…
Arrêt 10 km après le départ…. 5 km de plus puis le second arrêt! Ouh là, la motivation et les jambes ont disparu!!! 🙄Pas grave. La vue est sympathique avec ces montagnes sur notre gauche, cette chaîne de montagnes autour du Cerro Viejo et Cerro Vieja (et ses 9 cascades malheureusement non visibles d’où nous sommes). Le temps est à la grisaille aujourd’hui. Il ne fait pas trop chaud, ça c’est bon pour nous!


On prend notre temps et on se pose sur le shoulders pour voir un peu plus clair sur l’approche de la capitale quand un taxi se gare devant nous. Devinez quoi! Une femme vient nous offrir une pastèque et repart aussitôt! Incroyable. On agrémente cette pause de ce fruit juteux. On en mange la moitié Sylvain et moi, les enfants jouant sur le talus face à nous.
Mais nous ne l’avons pas vu venir cette saucée bien avant midi, et ça c’est nouveau! Comme toujours en 10 secondes, on bascule dans l’infernal à ne pas voir à 50m, l’eau engloutissant la chaussée et nous par la même occasion! Et puis 5 minutes plus tard, tout s’éclaircit même les gouttes. Les enfants gardent leur poncho au cas où. Prudence!
Quelques kilomètres de plus, et une station-service flambant neuve avec son restaurant nous invite! Lait au chocolat et boisson gazeuse, agrémentés de frites pour compléter notre déjeuner actuel: sandwich maison avec fromage italien et saucisson/jambon de pays d’hier. Les attractions de ce lieu sont sans nul doute: les nounours d’1m mis sur les banquettes du restaurant pour éviter les rapprochements des clients trop proches et les toilettes spéciales enfants avec des cuvettes, lavabos à leur taille, dans un lieu différent de celui des parents! Trop cool! Raphaël (pendant l’attente des frites) appréciera la compagnie des nounours rosés. Câlins, bisous, caresses toutes douces, regards tendres, il s’en occupera et leur parlera. Il remettra leur patte sur les tables aussi. Quelle attention, c’est trop mignon. Ça lui manque une peluche. Emma viendra par la suite visiter ces toilettes magiques et passer un moment aussi avec les ours. Photo oblige pour leur Mounette, collectionneuse de nounours! 😉


On repart en direction de Panama city, à 80km, sans être convaincus de notre bivouac du soir. Nous arrivons en ville, en banlieue. C’est moins évident pour nous.
Surprise, un van rose sur le bord de la route… marqué Camping Hôtel! Ce n’est pas ce que nous avions prévu: plus loin, plus tard! Mais ça vaut le coup de demander. Bingo! Un vrai camping…. derrière l’hôtel que nous contournons avec les enfants, fous de joie! Ils ont compris la conversation en espagnol avec le propriétaire : « si, piscina » ! Et oui, une belle et grande piscine, des sièges, des jeux, des cris de nos loulous aussi!!! Pour nous, le côté pratique: emplacement en herbe près de prises électriques, robinet d’eau, douches et toilettes, table et banc, wifi! On ne crie pas nous. Mais franchement? On est hyper contents! Le temps que la tente soit montée, il y a deux énergumènes qui crient et sautent dans l’eau. Ce sont les nôtres!!! On y va dès que toutes les sacoches et tous les accessoires sont mis à l’abri sous les absides. Le ciel est toujours couvert…. et bien sombre. On profite de cette eau chaude! Sylvain va même utiliser le bassin pour les enfants, peu profond pour trouver la fuite d’un de nos matelas.


Blog pour moi sur la table près de la piscine, en maillot de bain quand la pluie refait surface! Pluie chaude certes mais je serais mieux sous la tente avec l’ordinateur. Sylvain lui, prêt à partir pour quelques courses du soir, s’abrite près des sanitaires. Il n’y a que les enfants que la pluie ne dérange pas! 😅Ils sauvent les insectes de la noyade en les mettant dans les pots de fleurs autour. Goûter sous la pluie et douche pour les adultes et les enfants avant une éclaircie. Lecture pour Emma et mathématiques pour Raphaël dans la tente au chaud. Avant un repas dehors avec pâtes, sauce aux champignons, avocat, pastèque et gâteau au beurre, de nuit mais avec les lumières du camping. Nous sommes seuls, un peu éloignés de la route. Ce soir, aucun bruit fort pour nous empêcher de nous endormir…. Il fait même frais et sans moustiques! De quoi avoir le temps de réfléchir à la suite de l’aventure…

J127 et J128 – Jeudi 13 mai et Vendredi 14 mai – Coloncito Camping Hôtel

Derrière ligne droite et derniers choix pour nous…. Nous nous approchons de la capitale et devons savoir si nous partons sur la Colombie, en catamaran avec des arrêts sur les Iles San Blas ou par avion, ou bien si nous esquivons ce pays au vu des derniers événements qui s’y déroulent . Dans le premier cas, nous devons rejoindre la côte Caraïbes au Nord de la capitale à 155 km, dans le second, c’est l’arrêt dans 80 kilomètres de cette partie de notre voyage, et enfin, dans le dernier, où aller sinon?? Pour y réfléchir sereinement, il nous semble plus judicieux de rester ici quelques jours, plutôt que d’être dans une chambre d’hôtel sur Panama City. Et les enfants sont d’accord! Tiens donc???? Bizarre ça! 😁😁😁
Alors, c’est parti pour 2 jours de réflexion, de lessive, de réparation, de recherche sur des magasins de vélos ou de « outdoor » sur la capitale….pendant que d’autres……Devinez où sont-ils?? Dans l’eau bien sûr!


L’avantage, c’est que l’hôtel est désert. La piscine nous appartient. En même temps, vu le bruit de nos 2 loulous, plus d’un pourrait être effrayé! C’est l’occasion pour Raphaël de peaufiner son apprentissage de la nage avec Sylvain. Il est de plus en plus en confiance, sans sa bouée. Il nage sous l’eau plus facilement. Ose sauter seul. Nous sommes fiers de cette évolution en lui. Emma profite du tuba….mais malheureusement, sans notre masque qui s’est cassé!
Ce fut aussi des journées pour écrire, faire de l’école et avancer dans notre programme, faire la vaisselle pour les enfants, ou encore coudre et bricoler pour faire un filet afin de sauver les insectes tombés dans l’eau de la piscine!


Vendredi, la décision est prise pour la suite de notre aventure: nous avons réservé notre avion. C’est fait! 😏 Notre destination finale de l’Amérique centrale est donc la ville de Panama à 80km d’ici et nous partons demain de ce camping. Nous avons également pris une réservation pour une auberge de jeunesse de dimanche soir à vendredi matin, date de notre vol, dans le quartier de Bella Vista. Nous nous laissons le temps (2 jours à 40km) pour arriver en plein centre ville! Ce soir, nous nous endormons apaisés d’avoir pris cette décision…

10 commentaires sur “Panama – La réflexion – J126 à J128

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour les grands voyageurs,
    Une piscine et camping rien que pour vous ,quel luxe !! Un peu de repos et d’intendance avant une seconde partie de ce beau périple ,quelle bonne idée.
    Les nounours sont trop craquants ,à la place d’Emma et Raphaël j’aurai fait un caprice pour les amener sur les vélos, 6 au lieu de 4 pour la suite ,bon d’accord un peu encombrants !!
    Finalement vous volez vers ?? Colombie ou autre pays ? Les vélos vont du coup se retrouver en carton, bon courage pour faire l’emballage .
    Bonne continuation,hâte de lire la suite de votre aventure. Prenez soin de vous , je pense fort à vous et vous fais des calins à tous les 4.

    J'aime

    1. Merci Annick!!! Les vélos étaient bien dans des cartons pour l’avion et Sylvain a du les démonter entièrement. Meme comme ça, cela a été compliqué de les faire accepter par la compagnie aérienne…mais le voyage continue!

      J'aime

  2. Bonjour mes chers aventuriers. L’aventure n’est pas finie, ce dont je me réjouis. Un autre départ donc s’annonce. Je n’ai pas trop compris où votre avion va atterrir mais je vous fais confiance pour les bonnes décisions. Ce sera la surprise donc ! Au vu des chroniques lætitiannes, je pense que vous garderez un bon souvenir de Panama. Les rencontres, l’accueil et le relatif confort des bivouacs. Et pour une fois, je vais coiffer Annick au poteau des commentaires. Je vous embrasse tous quatre et surtout… bonne continuation !

    J'aime

  3. Bonjour mes chers aventuriers. L’aventure n’est pas finie, ce dont je me réjouis. Un autre départ donc s’annonce. Je n’ai pas trop compris où votre avion va atterrir mais je vous fais confiance pour les bonnes décisions. Ce sera la surprise donc ! Au vu des chroniques lætitiannes, je pense que vous garderez un bon souvenir de Panama. Les rencontres, l’accueil et le relatif confort des bivouacs. Et pour une fois, je vais coiffer Annick au poteau des commentaires. Je vous embrasse tous quatre et surtout… bonne continuation !

    J'aime

  4. Bonjour mes chers aventuriers. L’aventure n’est pas finie, ce dont je me réjouis. Un autre départ donc s’annonce. Je n’ai pas trop compris où votre avion va atterrir mais je vous fais confiance pour les bonnes décisions. Ce sera la surprise donc ! Au vu des chroniques lætitiannes, je pense que vous garderez un bon souvenir de Panama. Les rencontres, l’accueil et le relatif confort des bivouacs. Et pour une fois, je vais coiffer Annick au poteau des commentaires. Je vous embrasse tous quatre et surtout… bonne continuation !
    Finalement non, des problèmes de connexion et voilà, elle m’a doublé !

    J'aime

  5. Coucou si jamais vous avez besoin d’un break, on vous conseil 1000 fois les îles Galápagos ! Il faut juste vous racheter un ou plus masqués car le Snorkeling la bas c’est de la folie !!!! Si besoin on en discute !

    J'aime

  6. coucou les voyageurs .. j’avais pris un peu de retard .. je suis en train de le combler … un peu de repos avec un peu plus de confort et sans doute surtout la piscine pour les enfants ça a dû vous faire du bien ! Quel courage vous avez de parcourir tous ces km sous la pluie , la chaleur .. la gentillesse des panaméens doit vous faire du bien .Emma et Raphaël reviendront très riches de ce voyage !
    merci de tenir ce blog très riche ; je voyage avec vous !

    J'aime

    1. Bonjour! J’en ai pris aussi du retard…. le voyage m’absorbe tout mon temps!!!
      Nous constatons maintenant (en Equateur) que cette pluie n’était pas une contrainte étant chaude!! Et l’accueil toujours aussi sympathique nous laisse un bon souvenir de ce pays.
      A bientôt

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :