Equateur – De retour vers Quito – J150 à J155

J150 – Samedi 5 juin – Pyramides de Cochasqui à El Quinche 34 km (D+ 729m)


Réveillés à 7h30, nous petit-déjeunons dans l’abside de la tente pour être à l’abri du vent, et rangeons tout notre « chez nous » pendant que les enfants jouent dans l’aire de jeux en bois. Peu avant 9h, le départ est donné pour quelques mètres…. et l’entrée du site archéologique. Nous avons la chance d’avoir une guide pour nous seuls pour les 1h30 de visite et ça commence! Nous suivons un sentier qui nous fait passer entre les pyramides et leur rampe avec en toile de fond la vallée de Quito, El Quinche et pas moins de 21 sommets! Franchement, nous n’avons pas vu le temps passer avec elle et ses explications (en espagnol). Les enfants intéressés lui poseront d’ailleurs quelques questions. Le site stratégique sur la ligne de l’Équateur et avec cette large vallée et donc large vue sur les étoiles, sera le lieu privilégié de la civilisation pré-incas. 2 calendriers, un solaire et un lunaire nous laissent admiratifs. Quelques portions de pyramides sont dénudés d’herbe, nous dévoilant leur technique de construction. Nous traverserons une passerelle reconstituée, à l’aide de l’arbre de la vie, qu’utilisait beaucoup cette civilisation. Bref, on recommande énormément ce site! Une très belle surprise.


11h on enfourche nos vélos pour de la descente… sur pavés (qu’1km) puis goudron bien lisse. Pour rejoindre la Panaméricaine, nous devrons tout de même retrouver de la terre, du sable, des cailloux et passer par un péage! Elle se mérite cette asphalte qui nous garantie une superbe descente où l’on frôle les 70km/h.


Puis forcément, quand on se trouve au fond de la vallée sur l’autoroute, ensuite il faut tout remonter et sur 2,5km seulement!! En sueur mais en musique, nous roulons à notre rythme et avec de la place sur le côté jusqu’au col et avant la ville de Guayllabamba.


Le repas (bof bof cette fois, on ne gagne pas à tous les coups) y sera pris là. Après vérification de tous les chemins possibles et dénivelés conséquents pour chacun d’entre eux, nous repartons par une route moins fréquentée et surtout avec une pente plus douce pour El Quinche.
Raphaël s’endort sur le vélo donc seule à pédaler!!! Aïe aïe aïe. Il se réveille sur le plateau, dans son cauchemar et nous devrons donc le rassurer sur le bord de la route avant de repartir. Encore quelques kilomètres devant nous, une boulangerie, des glaces, un peu de dénivelés mais surtout de la ville et du monde partout avant le repos, au même hôtel « palace Hilton » qu’à l’aller (selon Sylvain!!). Très sommaire, sans eau encore. Pour une nuit, on s’en passera.


Pour une première par contre, aucune envie de cuisiner le soir (ce n’est pas ça qui est une première, car ça nous arrive tout le temps d’être fatigués sans vouloir cuisiner) et nous allons au restaurant ! De nuit! A 100m de l’hôtel. Ca nous fait du bien. Prêts pour aller dormir. Demain nous ne savons pas où nous allons exactement…. La nuit porte conseil !



J151 – Dimanche 6 juin – El Quinche à Quito 52km (D+ 1150m)


La nuit ne nous a rien dit…. Seulement que nous devions retourner dans la vallée pour se rapprocher de la capitale. Ce que nous avons fait au départ d’El Quinche par le même chemin cyclo qu’il y a quelques jours en sens inverse: l’ancien chemin de fer Chaquinan. On traverse déjà la ville, jour de marché et de brocante, qui nous offre un monde certain à pied, en moto et en voitures surtout.

Alors on s’échappe dès qu’on le peut sur notre chemin, à travers les canyons, les tunnels, les ponts (sans trop regarder leur construction et leur entretien), et avec aujourd’hui beaucoup de VTTistes. Peu d’arrêts sur ces kilomètres que nous avons déjà parcourus en J138 et J139. Cela nous fait une drôle d’impression d’ailleurs, de déjà vu, déjà vécu, en ayant moins de surprise et de découvertes. Alors, on va vite. Aussi car le dénivelé est plutôt descendant.

Après un arrêt pour un almuerzo, nous continuons jusqu’à Tumbaco mais par l’autoroute sous la pluie…. C’est beaucoup moins sympa comme route déjà, même en présence de la bande d’arrêt d’urgence comme piste cyclable, et pour la météo qui ne nous gâte pas! On arrive dans Tumbaco où nous pensions trouver la « casa de cyclistas », sorte d’auberge de jeunesse pour les cyclos où se trouvent des initiés et du matériel de réparation, souvent dans les capitales. Mais là, on ne la trouve pas, et vu les photos, l’auberge est plutôt un garage de particulier où monter la tente. Alors stop, on s’arrête pour analyser la situation. On est aux portes de Quito, sans savoir où aller, on est fatigués, on a besoin de faire des achats de matos, on veut se poser et ne pas faire un saut se puce demain en déballant encore nos affaires! On choppe du wifi et on réserve un appart… à Quito à 20km d’ici. Encore???? Et bonne nouvelle, il y a 800m de dénivelé juste sur la fin. Comme on est déjà passés par là avec les freins qui n’avaient pas tenu lors de la descente, on sait ce qui nous attend. Est-ce mieux de savoir??? Dans mon cas, noooooon. Mais quand il faut y aller…. Alors on y est allés. Et on a fait face à ce mur, les yeux rivés au ciel devant le plateau au-dessus de nous et la rivière que nous remontons. On a dû pousser les vélos, c’était sûr mais on est fiers d’avoir longtemps pédalés sur les pavés, avec autant de voitures nous doublant, de bus aussi… et de voir ces pouces levés d’encouragements. La gorge est sèche et nous fait mal avec cette altitude et cette pollution, les cuisses aussi mais on y arrive! A 16h30 exactement, dans le vieux Quito, le quartier historique.


L’appartement est grand pour nous 4, avec 2 chambres et les enfants ayant leur propre lit! Un luxe….jusqu’à l’eau chaude de la douche et le lave-linge… On souffle, on décompresse enfin en repensant à notre boucle du Nord… Vivement le Sud!



J152 à J155 – Lundi 7 au Jeudi 10 juin – Quito


Mais avant ça…. avant de rejoindre le Sud nous devons….
– Récupérer le drone laissé à notre arrivée pour une réparation qui n’a pas pu être faite! 😤 (c’est d’ailleurs la raison qui nous obligeait à repasser par Quito)
– Nous reposer, après 7 jours consécutifs de vélo depuis Otavalo, 7 jours sans faire école également, en ayant peu de douches et de vêtements propres
– Trouver enfin des chaussures pour Emma et moi afin de se mesurer aux cailloux des Andes. Pour cela, nous devons traverser la ville de Quito sur 20km, au Nord mais en voiture. 😉Rappelons que la capitale s’étend sur 50km du Nord au Sud entre les collines…. Même si nous n’avons pas fait de sport ce matin, nous nous réconfortons avec du vrai saucisson trouvé dans ce Mall à l’américaine.
– L’après-midi se fait par binôme : Sylvain et Emma partent en vélo pour 12km afin d’acheter nos pièces pour le pédalier et le drone (on y est presque à avoir un drone et des vélos tout neufs!!). Puis binôme suivant, Raphaël et moi, à la recherche de victuailles pour la familia pour quelques jours, à pied.
– Bien sûr, les enfants n’échapperont pas à l’école avec leur maîtresse préférée!!!
Ils joueront aussi (je vois déjà les grands-parents s’insurger de ce que nous leur faisons subir!!!)
– Visiter la « Basilica del Voto National » (juste à côté de l’appartement), dont le début de la construction date de 1892. C’est l’église catholique la plus vaste de l’Équateur, l’édifice néogothique le plus vaste d’Amérique latine et ses tours sont les plus hautes structures de Quito. Nous avons eu une superbe vue depuis ses tours, même si les nuages étaient bien trop présents à notre goût.


– Visiter également « l’Eglise de La Compania de Jesus », un édifice religieux jésuite du XVIIᵉ siècle se trouvant également dans le centre historique de la ville. (Le collège et l’université Saint-Grégoire, dont elle faisait partie, formaient le quartier général de la Compagnie de Jésus dans l’empire colonial espagnol). Elle est considérée comme une des sept merveilles de l’Équateur. Son style baroque se mêle à la culture latino-américaine. Et franchement, nous, on a été bluffés par la grande nef centrale, décorée de feuilles d’or et par le travail de bois sculptés, des tableaux d’artistes équatoriens dans le reste de l’église.


– Profiter du repas confectionné par les enfants
– Manger et profiter du four et de la cuisine sur 4 jours…. ça fait du bien.
– Visiter la vieille ville de Quito avec la Plaza Santo Domingo et la Plaza Grande

Mais demain, il va falloir y retourner…. pour notre plus grand plaisir!!

6 commentaires sur “Equateur – De retour vers Quito – J150 à J155

Ajouter un commentaire

  1. Quand on aime, on ne compte pas …… rien ne vous effraie, demi-tour et vous reprenez les mêmes routes, les mêmes chemins, le même tunnel !!!!! (brr!!)
    Je reste ébahie devant vos magnifiques photos aussi bien des paysages que des instants de la vie courante, des couleurs chatoyantes des villes que vous traversez.
    Prenez soin de vous Bizz

    J'aime

  2. Denise, une cousine de Jeannette

    Je vous suis très régulièrement depuis la reprise de votre voyage en 2021.
    Quelle belle aventure ! De très beaux commentaires et de belles photos. Bravo à vous deux et vos petits Loulous.
    Des conditions pas toujours évidentes mais que de belles rencontres avec les locaux.
    Bises à vous quatre

    J'aime

  3. Coucou à tous les 4 ,

    De merveilleuses photos de Quito ,quelle richesse dans cet édifice religieux !
    Alors enfin les pièces necessaire à la réparation des vélos ont été trouvées?
    Il faut dire que vos montures n’ont pas la vie belle, leurs cavaliers ne les épargne pas ,même rythme ,même chemin caillouteux, même dénivellés !!
    Bravo pour le film sur le Guatemala , superbe je m’y croyais !! Vu sur facebook et impossible de le retrouver et donc de le revoir , comprends pas !!
    Plein de bisous à tous les 4 , au plaisir de lire la suite de vos aventures.

    J'aime

    1. Coucou Annick,
      Et oui, ça y est les pièces ont bien été retrouvées…dans le magasin de départ (mais ni eux ni nous n’étions sûrs…). Sylvain a pu les changer et nous sommes bien en selle maintenant! Après 13000km c’était évident que les vélos montreraient un peu de fatigue. C’est enfin changé, ouf!!
      Merci pour le film sur le Guatemala. Et à très vite pour de nouvelles aventures…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :