Argentine – Chos Malal et l’anniversaire de notre Raphaël – J689 à J692

J689 – Mardi 15 mars – Laguna Auquinco à Chos Malal – 43km D+326m

J’avoue, je suis fautive de ce manquement, de cette journée si peu retranscrite ici… Mais, c’est que le soir, je n’ai pas pu résister à l’appel d’un bon lit chaud, douillet et d’un vrai oreiller! Alors, les photos remplaceront les mots, c’est pas mal aussi!

La descente entre les montagnes au lever du soleil juste après avoir quitté notre bivouac, fut rapide en passant par le hameau, juste 3 maisons parmi ce grand plateau. 3 maisons modestes, dont un centre de santé. La vie est bien reculée par ces contrées. La route 40 le traverse et poursuit sa lancée pour aller buter sur une chaîne montagneuse. Chos Malal se trouve derrière. On le voit l’effort à fournir ce matin…


Alors, pour l’instant, laissez-moi profiter de ma descente avec Raphaël, d’admirer ces étendues jaunes et ce van garé sur la gauche, sur lequel est inscrit « Argentina – Alaska ». Ça nous parle ca!!! Foi de voyageurs! Comme un écho au voyage… et c’est parti pour une belle discussion avec Nicolas et Vale, un couple argentin qui est parti en van de Ushuaia pour traverser tout leur continent. Comme on les comprend! Alors, on s’attarde pendant que le Panzer continue sa montée de la côte 500m devant nous. Et on discute, et on échange les lieux sympa qui nous viennent à l’esprit. Mais, c’est le moment de se séparer… et de garder un souvenir de ce moment furtif! Même Pedro, un automobiliste arrêté à notre rencontre, fait la pose!

Fini la rigolade, faut avancer maintenant et pédaler, un peu plus qu’en ce début de matinée… c’est la côte quoi! La première se déroule sur 3km avec 300m de dénivelé. On mettra pas loin de 30 minutes pour accéder au sommet de ce petit parcours. Avant un dernier regard en arrière: de la laguna, il n’en reste plus grand chose… (sur la deuxième photo, à droite, un léger filet bleu).
Le Panzer nous attend en haut. Un petit cadeau, une récompense pour cet instant, ce sont les fruits que Nicolas et Vale nous ont donné. Des uvas (raisins) et pommes que Raphaël dévore avec la peau !


Des virages, des contournements de flancs de montagnes, des accès serrés dans la montagne et l’on a rapidement une vue sur la vallée suivante. Comme au ski, on longe le flanc direct vers le Sud en coupant la pente, c’est quasiment plat ainsi et ça fait du bien. On évite le dénivelé…
Le déjeuner au soleil sera pris à 11h30 après 26km depuis ce matin et juste avant la descente qui s’annonce. On prend quelques forces à l’abri du vent, assis dans les cailloux, posés. On souffle. Car devant nous, ce n’est pas moins de 18km de descente. Royal! Ça va être cool vers la ville.


On croise le village de La Salada, construit sur le flanc de montagnes par un chemin en cailloux. Celui par lequel nous aurions dû redescendre, si on avait voulu faire le tour par le nord en ripio.
Le volcan El tromen se voit toujours avec de la neige sur cette face. Un petit coup d’œil et vite, on se reconcentre sur l’asphalte, sur la vitesse, sur les virages successifs, sur les voitures qui doublent en sens inverse, sur la découverte des hauteurs de Chos Malal, sur son Rio au niveau bas en cette saison…
On va vers le camping dans le sud mais avant on passe devant des appartements hôtel… Et au culot, on va demander la disponibilité. Pas possible pour nous puisquici c’est complet (et cher) mais la propriétaire en possède d’autres d’un autre standing au Sud de la ville. On y file et elle nous y retrouve. Ceux-là sont pour nous, pour se reposer, pour fêter l’anniversaire de Raphaël, pour rencontrer notre voisine Gisèle, pour recharger les batteries et se laver! Indispensable.

Les 3 jours suivants, J690 à J692, vont vite passer, en découvrant la ville, en dégustant 1kg de glace au chocolat de chez Grido, en préparant l’événement de notre loulou, en offrant aux enfants un cours de cuisine par Gisèle pâtissière le matin du 17 mars (cup cakes au chocolat et mousse au chocolat, desserts préférés de notre gourmand de 7 ans maintenant), en pédalant à travers Chos Malal avec elle et en échangeant nos vélos, en fêtant son Anniversaire et soufflant les bougies de Raphaël et ouvrant ses cadeaux avec elle, en écrivant pour le blog, en faisant du tri ou de la couture, en passant du temps avec Gisèle avec les saveurs du mate si emblématique en Argentine qu’elle nous fait partager, en appréciant un apéritif à une terrasse de café avec elle, mais en préparant la suite aussi vers le Sud sans elle cette fois… Ce fut une si belle rencontre, un si beau sourire, de passer un moment avec elle comme si nous étions en famille! Merci merci Gisèle pour ce que tu es, as fait pour les enfants, pour ta joie de vivre! Hasta luego en Francia.

4 commentaires sur “Argentine – Chos Malal et l’anniversaire de notre Raphaël – J689 à J692

Ajouter un commentaire

  1. Joyeux anniversaire à Raphaël et merci pour ces jolies photos de paysages, de vous avec Gisèle, encore une belle rencontre et de beaux souvenirs emmagasinés, ils sont merveilleux ces argentins…
    Bonne continuation à bientôt
    Annie-France

    J’aime

  2. Les photos parlent d’elles-mêmes et sont assez représentatives de tout ce que vous vivez.
    une nouvelle fois Bon Anniversaire Raphaël, en bonne compagnie et avec un cours de pâtisserie . J »espère que tu as retenu la recette, pour en manger à ton retour. Prenez soin de vous Bizz

    J’aime

  3. Que de beaux visages souriants et radieux sur ces photos où l’on souhaite l’anniversaire de notre tonique et gentil Raphaël.
    Encore une belle rencontre de circonstance avec la pâtissière qui respire la bonté.

    J’aime

Répondre à Jeannette Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :